Le coffre aux trésors

Maître WANG Xi’an

Il est bon, de temps à autre, de retourner à la source de notre art pour y mener une méditation régénérante. Quelques mots bien agencés valant bien mieux que de longs discours ; asseyons nous à la lumière des écrits du Maître.

Extrait du livre de Maître WANG Xi’an « à la source du Taiji quan » (pages 226 à 228). 

« L’Essence (Jing) et le Souffle (Qi) sont conservés dans le corps,  l’Esprit (Shen) lui est en relation avec l’extérieur et s’y exprime ».

“Rencontre des trois harmonies, tiré du “Xingming guichi” –
illustration dans “A la source du tai chi chuan” p. 228

«L’étape ultime de l’alchimie taoïste qu’est la sortie de l’esprit pour entrer dans les mystères des transformations, commence par l’élévation de l’essence, alors l’on peut s’entraîner au niveau de l’esprit ».

« Les manifestations supérieures de l’esprit dans toute sa subtilité non mentale, proviennent de la circulation du souffle, c’est avec le support de la circulation du Qi que sont générées les manifestations « divines » de l’esprit ».